logo CEZAM Lorraine Champagne Ardenne
Elus, CE, adhérents Billetterie Vie pratique

CE et solidarités

les CE et les actions de solidarité

Que dit la loi ?

thumbnail.jpg

Donnez des moyens à la solidarité : le « 1% humanitaire » La loi du 17 juillet 2001 permet aux comités d’entreprise de verser une aide, circonstancielle ou permanente, aux associations humanitaires reconnues d’utilités publique. La décision de don est prise à la majorité des membres titulaires du comité d’entreprise. La loi fixe une condition et un plafond. En, effet, le comité d’entreprise ne peut faire ce don humanitaire que s’il dispose d’un reliquat budgétaire sur son budget des activités sociales culturelles (et non pas sur son budget de fonctionnement). En outre, le comité d’entreprise ne peut disposer de ce reliquat pour le don précité que dans la limite de 1% de son budget annuel total relatif aux activités sociales et culturelles. Par exemple, si son budget est de 100.000 euros, le comité d’entreprise ne peut faire un ou plusieurs dons humanitaires dans la même année que dans la limite de 1.000 euros même si son reliquat budgétaire est supérieur



Accès à l'Offre Culturelle

Une occasion de créer un véritable lien social et solidaire

Nouveau_Document_Microsoft_Office_Publisher.jpg

Depuis sa création l’association s’est donnée pour vocation la création de solidarité et le renforcement du lien social entre le monde de l’entreprise et les partenaires de l’insertion. Pour la mise en oeuvre de cette action, Cezam Lorraine Champagne Ardenne a créé un fonds culturel financé  par les Comités d’Entreprise.

Favoriser l’accès à la culture pour les plus démunis :

L’envie, le désir, le plaisir et la curiosité sont les principaux moteurs susceptibles d’inciter des personnes à s’intéresser à la culture et aux lieux culturels. Ces moteurs sont freinés par la méconnaissance, les obstacles liés à la mobilité et les coûts.

- La méconnaissance des espaces culturels nourrit des représentations qui empêchent ou freinent leur appropriation. Les temps d’échanges que nous favorisons, les constructions communes de la programmation, la communication que nous organisons, favorisent une appropriation des lieux et des types de spectacles auprès des publics.

- Pour les personnes ayant de faibles revenus, le coût élevé de tout ce qui est du domaine de la culture, constitue indéniablement un frein. Pour tenir compte de cette situation, la billetterie est déclinée ainsi :

2 € au lieu de 15 € pour les personnes issues des associations (d'insertion ou de personnes en difficultés).

Pour que les difficultés de transport ne posent pas de problème, l'association finance et met en place un système de transport en commun pour que chaque personne en difficulté puisse se déplacer aisément à ces spectacles.

Vous aussi, vous pouvez participer à cette action... en téléphonant au 09 83 87 91 86



©2016-2017 Azimut Communication - Création sites internet & Bornes interactives
Mentions légales | Plan du site